NC16.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katherine Rosenwald.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katherine Rosenwald


avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Katherine Rosenwald.    Ven 30 Juil - 21:00




    L'intelligence à des limites, la connerie elle n'en à pas...~







ROSENWALD Katherine Aliénor-Daphnée Amandine

NOM : Rosenwald
PRÉNOM : Katherine -Aliénor-Daphnée / Amandine-
ÂGE : 19 ans


Votre Fac': D'art
Votre spécialité : Philosophie & Poésie / Théatre
Orientation sexuelle : Bisexuelle



Description physique ~
Témoignage de Lucia Pendragon, amie proche.

Quand Kate et rentrer pour la première fois dans la salle n°14, cours de Français, j’ai tout d’abord hallucinée ! Elle était trempée de la tête au pied, en retard d’une bonne demi-heure en cour d’année qui plus est ! Jamais je n’avais vue ça, à l’époque j’étais en seconde, et depuis je n’ai pas arrêtée de l’admirer ! Elle est véritablement magnifique cette fille. Mais l’image que je garderais d’elle et bien sûre le moment ou nos regards se sont croisés. Vêtue de la tête au pied d’une longue robe ancienne, couverte de dentelle, sa magnifique chevelure blonde pâle dégoulinant sur son visage de poupée, droite, le visage souriant et à la fois sérieux ! Une aura émanait d’elle, mystérieuse et terriblement attirante… J’aurais vraiment tout donné pour lui ressembler !

Témoignage de Victor White, ami.

Rolalala, cette Katherine elle était magnifique ! Super bien formé en plus, tout les mecs était à fond sur elle ! Et ça se comprend ! Avec ses formes bien plus que respectable, cette taille fine et haute, elle donnait envie. Une mannequin voilà ce qu’elle était ! Et je peux vous assurer que touts les types du lycée ont toujours bavé sur elle ! Elle était belle et aguichante en toute circonstance… Même quand elle se ramener vêtue comme une princesse du moyens âge, enfin si c’était son tripe quoi, n’empêche si j’avais eu la possibilité je me la serais bien faite, vraiment on ne voit un canon comme ça qu’une fois dans notre vie.

Témoignage d’Aénore d’Aquitaine, camarade de classe.

Cette fille je ne m’en remettrais jamais…A chaque fois que je la voyais mon corps se parcourait de frissons. Elle me faisait tellement peur… Avec cette peau blafarde, bien trop blanche, ses lèvres qu’elle peignait de bleu et ses yeux vairons elle avait tout d’une sorcière. Les yeux du mal sans aucun doutes, un vert pomme et l’autre rosâtre tirant sur le rouge sang… Ces cheveux onduler, blond terne, tombait en cascade sur son visage trop parfait. En plus ses vêtement, ont aurais dit un épouvantail, que des trucs noir, long, une sorcière, je vous dis ! En plus son regard était dure, glacial quand elle avait un différent avec quelqu’un, j’avais l’impression qu’elle cherchait dans la pièce un moyens de le tuer ! Je suis bien contente de ne plus la voir… Cette fille, qu’elle horreur…


Description psychologique ~

Témoignage de Rachel Rosenwald, mère.

Oh vous savez quand j’ai accouché de Katherine j’étais très jeune, à peine seize ans, je sais très bien que j’ai fait pas mal d’erreurs dans son éducation. Si j’avais était un peu plus mature, peut être, même sûrement, que maintenant elle n’aurait pas eu cette méchante habitude de toujours répondre et de dire ce qu’elle pense quitte à faire souffrir les autres. Elle est vraiment franche, bien trop, et cela pose quelques inconvénient, autant pour moi que pour elle. Mais vous savez, je suis fière d’elle et de ce qu’elle est devenue. Kate à toujours était très touche à tout, elle se passionnait pour n’importe quoi. Elle avait cette fâcheuse habitudes de me ramener des cailloux, quitte à remplir sa chambre qu’avec des graviers. Tout les jours j’en retrouvais dans ses poches, je pouvais hurler elle n’arrêter par pour autant. Des passions elle en à eu des tonnes, aussi bien le piano, la guitare et le chant que la photographie, le dessin ou la danse. Mais ses véritable dons ne se sont montrer que bien tard. Depuis le début je savais qu’elle était très intelligente, une chose qu’elle n’a pas vraiment héritée de son père, et le fait qu’elle soit véritablement douer pour la comédie et la poésie/philosophie ne me parait absolument pas étonnant. Cependant je dois avouer qu’elle à toujours sut chanter et jouer d’un instrument, pas à la perfection certes, mais elle aimait cela alors son choix de fac m’as parut bizarre, surtout pour son caractère. Ce qui est super avec Katherine, c’est qu’elle sait ce qu’elle veut. Elle ne recule jamais et choisit rapidement, c’est vraiment impressionnant. Elle s’adapte tellement vite, à n’importe quoi, et puis elle est tellement extravertie, elle va vers les autres, les aides… Un cœur d’or ! Vous savez, la voir maintenant aussi grande me fait peur, mais je sais que dans le fond, malgré sa maturité, elle est restée la petite fille que j’ai tenue dans mas bras, la même qui tremblait les soirs d’orage en criant mon nom… Oui, vraiment, j’aime ma fille et je suis heureuse de la voir sûre d’elle-même à ce point là !

Jack Williams, professeur de français.

J’ai eu trois ans miss Rosenwald et je peux vous assurer qu’elle était un cas. Tout sauf sérieuse, elle ne supportait absolument pas les règles de hiérarchie et les ordres qu’on pouvait lui donner… Mais elle avait de la tchatche cette petite, elle savait exprimer le fond de sa pensé de manière très polie et bien détourner, en étant cependant très directe. Mais elle brillait d’intelligence, quand je lisais ses textes j’étais transporté dans son mondes, c’était tellement merveilleux que parfois j’aime en lire pour me rappeler de cette époque. Elle à passé le bac assez tôt, vers ses seize ans, et apparemment elle à attendue trois ans avant de rentrer dans une Fac. Cette gamine était douer, et très mature. Elle avait tout à fait comprit comment se passait la vie et ce qui se tournait autours, le mode de pensé des gens… Ah ça elle nous cernait très bien. Mais au début Mademoiselle Rosenwald était silencieuse, dans les rôles d’une observatrice et bien vite elle s’est mêlé aux autres en nous aillant tous découvert, mis à nue et entièrement comprit. Bien sûre, je n‘ai jamais réussit à la cerner ni à percer ça carapace. Elle était très proche des autres tout en restant enfermer dans sa carapace. Je pense que cette jeune femme et quelqu’un d’extraordinaire et qu’il faut la voir à sa juste valeur…


Histoire ~
Il n’y a pas grand choses à dire sur sa vie. Elle naquit dans un foyer riche avec une mère bien trop jeune pour l’élever. Pourtant, ont la garder, chérit, choyer, elle ne manquait de rien. Elle a grandit comme tout enfant, heureuse et dans son monde. Aussi loin qu’elle s’en souvienne elle n’a jamais souffert d’un traitement injuste ou violent. Elle connaissait ses limites et celle de ses parents et bien que parfois elle fût insouciante elle ne provoqua aucune catastrophe grave. Une gamine comme une autre, qui commença à changer radicalement lors de ses douze ans. Se passionnant pour l’écriture elle crée des textes sombres et morbides, des romans, des histoires fantastiques qu’elle ne montra à personne. Son jardin secret comme nous le dirons, elle ce faisait aimée dans ses écoles, très populaires, malgré quelques personnes qui la traitais de sorcière. A cause de son look et surtout de ses yeux vairons qui lui ont un nombre incalculable de fois valut le surnom de sorcière ou bien de fille de Satan. Mais elle ne s’en préoccupait pas et continuait sa petite vie tranquille. Elle rentra à treize ans au lycée, et brilla dans toutes ses études. Mais une fois qu’elle passa un bac L elle ne fit plus parler d’elle. Aussi bien dans ses œuvres que dans sa famille. Disparaissant complètement de la surface de la terre pendant trois ans, de nombreuses enquêtes eurent lieu. Fugues ou enlèvement ? Le fait est qu’on la retrouva lors de ses dix-neuf années, frigorifiées en plein centre-ville totalement traumatisé. Mis elle ne parla jamais de ce qui c’était passé et le drame fut bien vie passé. Maintenant âgée de dix-neuf ans douer pour les jeux d’acteurs et la philosophie/poésie, elle rentra dans une Fac d’Art bien renommer qui se trouvais au Japon. Rien à dire sur elle en sommes, une fille comme une autres, riches, Katherine Aliénor-Daphnée Amandine Rosenwald, bienvenue en ce lieu~ !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Katherine Rosenwald.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Sekirei :: Administration ! :: Ur turn ! :: Votre présentation-